Tout sur le métier de couvreur : missions et formations

Saviez-vous qu’un couvreur est un professionnel de bâtiment qui est spécifié sur les travaux de toiture : installation et réfection de toits. Il intervient efficacement dans la construction neuve, une rénovation ou aménagement,  d’une réparation ou d’entretien, qu’il s’agit d’un bâtiment commercial ou  individuel. Principalement, il a pour mission de recouvrir les toits et d’assurer l’évacuation d’eau.

Les principales activités

Dans le domaine de construction, le couvreur est le troisième personnel indispensable après le maçon et le charpentier. Ils sont tous chargés de couvrir la maison, mais le couvreur a spécialement une mission de couvrir la partie supérieure afin que la toiture remplisse son rôle de protéger le bâtiment contre les intempéries. Pour atteindre cet objectif, sa mission consiste alors à :

  • Informer son client sur les besoins de l’installation de la toiture ;
  • Préparer l’enduit qui est utile à la réalisation des raccords ;
  •  Mettre en place la toiture en respectant les règles de sécurité pour garantir tout risque d’infiltrations ;
  • Poser les matériaux et les outils de la couverture ;
  • Déposer les dispositifs des évacuations des eaux pluviales comme les gouttières ou les chéneaux ;
  • Assurer la gestion des débris pour ne pas blesser ses collègues ;
  • Effectuer un compte rendu des installations une fois que le chantier est fini ;

Les qualités nécessaires

Comme nous constatons déjà, un couvreur ne peut pas travailler seul, mais en équipe. Un bon couvreur doit alors avoir le sens d’adaptation et a le sens d’écoute. Il est sous la surveillance du chef de chantier. Et puisque son travail sera en haut de la construction, un couvreur ne doit pas avoir le vertige et il doit suivre à la lettre les règles de sécurité pour éviter tout incident. Un couvreur doit aussi avoir une bonne apparence physique, parce qu’il travaille dans des positions inconfortables et dans des conditions climatiques aléatoires : températures, pluies, froid, et autres. Et pour éviter tout risque d’infiltration, un couvreur professionnel dit être attentif, minutieux et soigné afin que la toiture remplisse son rôle de protection.  Mais avant tout, un bon couvreur doit être un technicien de l’installation de couverture, un travail manuel qui oblige des bonnes connaissances dans la géométrie et la lecture de plans.  

La formation requise

Avant d’exercer le métier d’un couvreur, il faut réussir aux formations préalables. Cette étape leur permettra d’effectuer leurs travaux avec des bonnes connaissances et compétences.  Tout d’abord, pour devenir un couvreur, il faut avoir obtenu un CAP ou un Certificat d’Aptitude Professionnel. Il a deux options pour cela, soit un CAP couvreur, soit un CAP étancheur du BTP et des TP. Il existe aussi des formations pour obtenir un Brevet Professionnel, soit en étanchéité du bâtiment, de couvreur, de couvreur avec mention, ou de maitrise de couvreur. Et s’il veut tenir un poste de responsabilité, les formations pour obtenir un BTS sont ouvertes en option enveloppe du bâtiment ou en charpente couverture.

Comments are closed.