L’importance d’un carreleur dans une construction

Rénover ou construire une maison est un défi pas forcément accessible à tous. Parmi les nombreuses tâches colossales qu’implique une rénovation, il y a la pose du carrelage. Au premier abord, il parait simple de poser des carreaux l’un à côté de l’autre. Mais dans la pratique, ce n’est pas aussi simple.

Les métiers d’artisan du bâtiment

Dans le bâtiment, il existe de nombreux professionnels spécialisés dans tous les domaines qui touchent une rénovation ou la construction. Dans ce vaste monde, chacun son métier. En première ligne, on trouve les ouvriers spécialisés comme les peintres, les carreleurs ainsi que les plombiers et électriciens. Pourtant pour qu’un chantier avance dans le droit chemin, l’apport d’un architecte n’est pas de trop. Figurant dans les rôles indispensables, un architecte demeure la clé d’une construction réussie. C’est sur lui que repose la lourde tâche de dessiner les plans, mais également superviser les travaux afin qu’il suive le budget imparti.

Dans une construction, le plus difficile est la finition. Et parmi les travaux les plus fastidieux la pose du carrelage. Car même si on l’a choisi les plus beaux matériaux, une mauvaise pause et le résultat est catastrophique. Pour une finition impeccable, il est nécessaire d’investir sur un carreleur d’expérience.

Le métier de carreleur

Dans la réalité, même si l’on a un sens du bricolage des plus pointu, on ne peut jamais faire mieux qu’un professionnel. Il faut savoir que le carreleur est le diminutif de carreleur-mosaïste. Dans son travail, il est appelé à œuvrer de concert avec les électriciens et les peintres ainsi que les plombiers. Son métier le pousse à innover constamment et à proposer des solutions aux diverses demandes de ses clients. Parmi les demandes les plus folles, on peut noter les poses de dalle immense sur mesure, mais aussi fragile, nécessitant des engins et un savoir-faire unique.

Pour exercer dans ce domaine, des études en bâtiment sont de rigueur. Ainsi parmi les diplômes requis, on peut noter :

  • Licence en bâtiment : incluant les diplômes professionnels en bâtiment et aménagement.
  • BTS en aménagement et carreleur-mosaïque.

Du point de vue des rémunérations, un métier de carreleur-mosaïste peut générer jusqu’à quatre mille euros de gain par mois.

Faire appel à un carreleur-mosaïste pour ses travaux de construction ou de rénovation

Un carreleur-mosaïste peut travailler seul ou en équipe. Son savoir est surtout sollicité pour la pose des matériaux sanitaires en plus du carrelage. Du point de ses connaissances en mosaïque, il est la personne idéale pour la pose de tout matériau en rapport avec celui-ci. Parmi les travaux qu’un carreleur-mosaïste peut également effectuer, on peut noter la pose de parquet. Il peut également aider dans le choix des matériaux. Mais également assister l’architecte dans le choix d’agencement du matériel sanitaire.

Comments are closed.